mardi 30 septembre 2014

Mon dernier post

Le temps est arrivé de vous dire au revoir.

Je n'ai plus le temps de mettre à jour ce blog. 
Ni même l'envie. Mais ça, c'est plus pour des raisons personnelles. Je ne souhaite plus partager ma vie avec le monde entier. Je souhaite préserver ceux autour de moi ainsi que moi-même. 

Alors pour une dernière fois, je vais vous mettre au courant de mes dernières aventures.
Il y a eu énormément de changements.

1. Je n'habite plus Mankato. Je suis ENFIN partie. Cela faisait 6,5 ans que j'en rêvais. Une page s'est tournée et il était temps. J'habite maintenant dans la banlieue de Saint Paul/Minneapolis, comme je le voulais.

2. Il y a un Monsieur Frenchie du Minnesota depuis plus de 6 mois. Et c'est du sérieux. On a testé les travaux/réparations, déménagement, cohabitation, camping etc...sans aucun nuage :)

3. Le boulot. Bon, c'est encore le point noir pour moi mais comme ils disent ici, baby steps. J'ai eu 3 entretiens pour un poste en Avril dernier. L'employeur n'a plus jamais donné signe de vie mais qu'importe, l’expérience est toujours bonne à prendre. Ça mord en tout cas!

Un petit volet sur ce que ce blog m'a apporté. 
Je dirais qu'en premier lieu, il m'a permis de rencontrer des gens formidables. Avec qui je suis en contact tous les jours. Ils sont ma famille du Minnesota et d'ailleurs. 
J'aurais aimé dire que 100% des personnes rencontrées étaient géniales mais hélas, il y a une personne avec qui ça s'est pas très bien terminé. Dommage. Mon radar s'est mis en route pourtant dès la lecture de son email de contact. Un petit détail a fait que... Enfin bref, soyez sincères sera mon conseil. Je m'investie quand je rencontre les gens ici. Je ne fais pas les choses à moitié. Alors en retour, j'attends juste un minimum de sincérité. Parenthèse close :)

Quelques photos des 6 derniers mois

Mon petit voyage de 2 jours à Chicago en Mai 2014

Minneopa Falls, Mankato Minnesota

Match des Minnesota Twins, Target Field, Minneapolis, Minnesota

Parade du 4 juillet à laquelle j'ai participé. Banlieue des Twin Cities, Minnesota

Diner romantique près de ma nouvelle maison :)

Coincée dans les bouchons pres du centre-ville de Minneapolis


Vous pouvez toujours me contacter et si vous passez dans le coin, n’hésitez pas a me rendre un petite visite.

Goodbye!

jeudi 20 mars 2014

Taxes 2013

Il m'aura fallu 5 ans pour savoir que l'on peut faire sa déclaration d’impôts aux USA gratuitement. Je l'ai appris par hasard au cours d'une discussion il y a quelques semaines.

La plupart des personnes que je connais utilisent un comptable. C'est ce que nous faisions quand j’étais mariée. Entre être propriétaire, les prêts étudiants, des statuts de travailleur indépendant...c’était plus préférable. Avec les réductions offertes par mon boulot, ça nous revenait à $200-250.

La première année ou je me suis retrouvée à déclarer toute seule, en raison de ma situation maritale et étant toujours propriétaire, j'ai préféré utiliser le comptable de nouveau. $200 environ.
L’année dernière, j'ai fait l’économie du comptable et j'ai acheté le CD-ROM d'H&R Block environ $30 (en réduction). Assez simple à faire étant donne que ma situation est très simple. Mais, en plus du prix du CD-ROM, il m'a fallu payer encore $20 pour envoyer mes déclaration électroniquement.
J'ai toujours trouvé ça assez surprenant de devoir payer quelque chose pour faire ses déclarations d’impôts. Surtout quand on connait les USA. Beaucoup de personnes aux USA n'aiment pas l'institution du "Gouvernement".  Ils prônent une implication très limitée du Gouvernement dans les affaires privées. D'ailleurs, il y a énormément de série TV sur ces thèmes. Je pense par exemple à X-Files car je regarde la série de nouveau sur Netflix. Toutes ces conspirations gouvernementales... Je vois bien le même genre de séries en France. Ça serait drôle.

Bref, je me suis dit qu'il devait bien y avoir des groupes qui auraient crié à l'inconstitutionnalité d'un tel fait. Ou alors on peut le faire gratuitement! Quand j'ai demandé à des Américains, il m'ont dit "oui, il suffit de prendre l'imprimé de l'IRS, de le remplir et de le renvoyer par enveloppe".
Ça m'a paru très bizarre et archaïque en 2014...

Jusqu’à ce que j'entende que le site de l'IRS donne des liens pour faire ses déclarations en ligne gratuitement. Il faut remplir quelques conditions mais c'est possible. Je l'ai fait.
Je suis allée sur le site de H&R Block pour ne pas changer et j'ai fait ma déclaration Fédérale et de l’état du Minnesota en ligne gratuitement. J'ai envoyé mes 2 déclarations à l'IRS et au Minnesota Department of Revenue gratuitement aussi. Et ils me redonnent plein de sous sous!! Qui vont aller renflouer mes cartes de crédit :(

lundi 24 février 2014

Duluth 2

Tres occupée ces temps-ci. Je n'ai plus trop le temps d’écrire sur mon blog.
Beaucoup de boulot, beaucoup de choses en dehors du boulot, je suis naze des 20h. Ça ne me laisse plus beaucoup de temps.
Il va falloir que je le trouve ce temps pour raconter les choses intéressantes. Je me rends compte que j'ai oublié de parler de mon deuxième voyage à Duluth!! Cela fait déjà 4 mois...

Je vais faire vite alors. Les photos suffiront.
Pour ce deuxième voyage à Duluth, nous avons roulé sur la route "scénique" le long du Lac Supérieur jusqu'à Split Rock Lighthouse.


Mais avant, nous nous sommes arrêtés aux Gooseberry Falls.

 Lake Superior, Duluth, Minnesota





Gooseberry Falls, Two Harbor, Minnesota











Split Rock Lighthouse












Il y a un tel contraste de paysages entre le Nord et le Sud du Minnesota. En 2,5 heures de route depuis Mankato, je passe des champs aux forets de bouleaux et de sapins.







vendredi 17 janvier 2014

Bonne année!

Bonne année 2014 à tous!

Pour cette nouvelle année, j’espère capitaliser sur les acquis de 2013.
Beaucoup de choses ont changé en 2013. Au niveau personnel et professionnel. Et ces changements ne sont que le début. Je commence sur de bonnes bases.
Y'a plus qu'à comme on dit!


jeudi 2 janvier 2014

Noel 2013

Cette année, j'ai passé un excellent Noel.
Entourée de personnes qui me sont chères et de la très bonne nourriture. Ça ne m’étais pas arrivé depuis que je suis ici.

Depuis que je suis née, mes Noel se passaient une année dans la famille de mon père et l'autre année dans la famille de ma mère. Repas excellent, une bonne ambiance, toute la famille (12 personnes et 30 personnes dans l'autre famille), de la rigolade, des spectacles fait par les enfants, de l’accordéon, etc.
Dans la famille de mon ex, c’était pas ça du tout.  J'avais écris sur ce blog une soirée du 24 que l'on avait passée chez des gens que je n'avais jamais vu et qui ne sont même pas venu nous accueillir, on a mangé un seul tamales au coin d'une table remplie de factures, dans l’obscurité car la lumière ne marchait pas à cause de travaux. Ensuite, on a conduis 1h45 pour aller dormir chez la belle-mère, qui se trouvait également dans la maison aux tamales. Pas de repas qui commence à 21h et qui se termine à minuit. Ici, tout est plié vite fait bien fait avant 20h.
De plus en plus, je me dis que le rituel autour des repas et la gastronomie française sont un art que nous Français avons bien la chance de connaitre. D'ailleurs, j'essaye de le faire partager à ma colloc qui est ravie. Elle a commencé à changer ses habitudes alimentaires US pour des FR et elle le partage autour d'elle tellement elle aime. Par exemple, elle n’achète plus les packs de 24 canettes de soda mais elle prend de l'eau pétillante aromatisée naturellement.

J'ai aussi été  très gâtée par le Père Noel.
Ma parka "Arctic" de The North Face que j'adore. On a eu le mois de décembre le plus froid depuis 2000 et cette semaine on aura des températures arctiques encore une fois. On va battre le record de 1996. Il fait dans les -20C la journée et ça descend à -30C voire -40C la nuit. Et ça dure des semaines...
J'ai gagné tout un assortiment d'objets One Direction et un mug peint à la main avec du café à une soirée White Elephant.
Un lisseur Chi, une robe à pois de chez Francesca's, des chocolats, des colis de France remplis de specialités régionales et d'autres cadeaux surprise que j'attends encore.



mardi 3 décembre 2013

Le jour où j'ai vu ma premiere vraie Star Americaine

J'ai vu pas mal de célébrités dans ma vie, surtout quand j'habitais Paris mes 2 premières années d’études entre 2000-2002.
J'ai croisé Chantal Lauby (les Nuls) sur l’île de la Cité, Jamel Debbouze qui m'a bousculée sans ménagement au Virgin des Champs Élysées, Jean-Paul Gaultier à la fête de la musique dans le Marais, Ivry Gitlis à l'age de 5 ans venu nous donner des cours de violon, Laurent Korcia qui fut mon prof de violon  lors de stage intensifs, Spike Lee (réalisateur) sur le plateau de Canal +, le beau Suédois de l’émission Union Libre de France 2, Jean Rochefort dans les rues de Rambouillet, Christine Boutin également à Rambouillet et j'en oublie surement.

Il est certain qu'à Mankato, je ne vais pas croiser beaucoup de stars Hollywoodiennes. Et puis les USA, c'est grand. Je croise très souvent les Stars locales de la TV Dion Cheney et Mark Tarello au supermarché ou dans les bars. J'ai aussi croisé la star locale de la radio.
Une fois à Saint Paul, j'ai croisé Vineeta Sawkar faisant son jogging. C'est tout.

Jusqu'en Octobre dernier ou j'ai vu Jillian Michaels, LA STAR du fitness, au Mall of America, présenter son nouveau programme spécialement conçu pour les YMCA de Minneapolis/Saint Paul et leur banlieue. 
Pour ceux en France qui ne la connaîtraient pas, elle fait une émission de TV réalité très connue, Biggest Loser, a de nombreux DVD, fait la couverture de nombreux magazines...
Elle était exactement comme à la TV: à fond, style Jillian Michaels.





samedi 30 novembre 2013

Black Friday

Cette année encore, j'ai fait quelques achats pour Black Friday. Rien de bien exceptionnel. Je suis une très petite joueuse. Et je suis restée au chaud pour Thanksgiving. Je ne faisais pas la queue devant les magasins en attendant l'ouverture à 20h. J'ai bravé la foule vendredi après-midi.

J'ai vu une parka The North Face au Macy's du Mall of America la semaine dernière. Elle coûte $299. C'est bien au-delà de ce que j'ai envie de payer pour une parka mais elle est parfaite. La coupe, la matière et la couleur (gris) me plaisent. Contrairement à 98% des parkas, elle n'a pas les boudins de Monsieur Bibendum que je n'aime pas du tout. Elle est très chaude sans être très épaisse. Et surtout, je pensais à remplacer mon manteau actuel qui date de 2007 et qui n'est plus assez chaud pour des températures au-delà des -15C.
Je me suis dit que je l’achèterai pour le Black Friday.
Sauf que...aucune promotion pour cette parka. Je m'y attendais un peu. Ça m'ennuyais beaucoup de faire un achat de cette ampleur pendant le Black Friday sans promo Black Friday. Mais elle me plait tant cette parka...
Arrivée à la caisse, je tente un dernier coup. J'aurai une promotion sur cette parka, je l'aurai!
Je sais que dans les grands magasins aux USA, ils envoient toujours des bons de réduction dans les boites aux lettres. Surtout pendant le Black Friday. Il y a toujours des 20% supplémentaires si vous faites vos achats le vendredi après 13h par exemple. Il faut essayer de garder les clients sur la durée.
Alors je demande, et bingo, la caissière me dit que mercredi prochain, il y a la promo "Friends and Family" de 25%. Seule condition: je ne peux récupérer mon achat qu'a partir de mercredi. Yes!!! Je prends. Je dois retourner dans le coin (à 1h10 en voiture de chez moi) le weekend prochain donc je la récupérerai en passant. Cette magnifique parka sans promotion m'aura donc coûtée $224 au lieu de $299.

Bonus! On peut enlever la "fourrure" pour ceux qui n'aiment pas trop.

Le Mall of America, plus grand centre commercial des USA, était bondé. J'ai eu de la chance, je n'ai pas trop tourné dans le parking. Mais c’était de la folie. Même chose pour le centre commercial de Mankato. Il fallait tourner et encore tourner jusqu’à ce qu'une voiture quitte une place.



Le parc d'attratction au milieu du mall (photo prise le mois dernier)

Mon deuxième achat a ete une nouvelle souris pour mon PC portable. Je n'utilise jamais le Touch Pad. Je déteste. C'est bien plus rapide et précis avec une souris (sans fil).
J'ai pris une Logitech M317 "de fille". Mieux que ce que j'avais avant. Je l'ai payée $10 au lieu de $25.


Et voila. C'est tout pour mes achats du Black Friday.

jeudi 7 novembre 2013

Mon Halloween (âmes sensibles s'abstenir)

J'ai eu quelques séquelles après avoir couru mes 21 km.

Pour commencer, les muscles des mollets. Tous. les. muscles. Every. single. one. Des courbatures énormes. Aucune surprise ceci-dit. J'avais déjà une légère douleur des le départ de la course.  
Autant vous dire que j'ai boité pendant 2 jours. Le pire c’était pour descendre les escaliers. Je devais le faire marche par marche et me tenir à la rampe. Des que je rentrais du boulot, je restais allongée sur mon lit. Je ne voulais plus marcher. Comme je galope tout le temps à mon boulot, ça n'arrangeait surement pas les choses.
Deux jours après, c’était terminé. J’étais prête a courir de nouveau! Ce que je n'ai pas encore fait...

Ensuite il y a mes pieds. Et en ce jeudi 7 novembre, rien n'a changé. Heureusement que l’été est passé car je n'aurais plus osé me mettre en tongues. Jugez par vous-même. 




Rien de bien exceptionnel. C'est le lot du marathonien. Impossible de faire de la course à pieds et d’échapper aux bleus sous l'ongle. Je ne sais pas trop bien comment ça va se finir. Vais-je perdre 3 ongles de pieds? Les bleus vont-ils finir par se résorber? Tant de questions. 
Je vais remettre du vernis maintenant que j'ai pu voir l’étendue des dégâts. Histoire de cacher un peu ça. Ça pourrait faire fuir un éventuel prétendant!

samedi 2 novembre 2013

Je peux mourir en paix. Partie 1.

Depuis 5,5 années que je vis dans le Minnesota, je rêvais d'aller à Duluth et de voir le Lac Supérieur et sa Northshore.
C'est  ENFIN chose faite. Et j'y suis même allée deux fois en deux semaines. Que demander de plus?
C'est aussi grâce, en grande partie, à 2 anciens Frenchy du Minnesota qui sont revenus dans notre bel Etat. Pour le boulot pour Y. et pour revoir sa "famille du Minnesota" pour L., qui était également aux USA pour le boulot mais pas par chez nous.

La première fois que j'y suis allée, la route était magnifique. Il faut savoir qu'il n'y a pas grand chose entre les Twin Cities et Duluth. Quelques petites villes, mais sinon, la nature règne en maître: lacs, forets de pins et de bouleaux et collines.



Les arbres étaient flamboyants en personne...

Vue sur l' Etat du Wisconsin en arrivant à Duluth.

Je ne vous cacherais pas que l'on a eu très froid! Heureusement il n'a pas trop plus.
Nous avons mangé dans une pizzeria bien sympathique. Nous nous sommes fait plaisir. Pizzas et carrot cake. Oh que j'adore le carrot cake...



Ensuite nous sommes allés voir le Lac Supérieur depuis les quais de Duluth.



On se croirait à la mer. D'ailleurs, le lac est tellement grand que la région subit un climat océanique. 

Nous avons pu nous réchauffer un peu dans les toilettes sur les quais. Les meilleures toilettes publiques que j'ai vues. Elles se situaient dans un petite maison avec un style européen ancien. D'ailleurs, je trouve que beaucoup de bâtiments anciens à Duluth sont de style flamand. Et je m'y connais. Ayant vécu à Lille pendant 3 ans, je passais tous mes weekends en Belgique pratiquement.
A l’intérieur, la chaleur!!! Et des sèche-mains Dyson s'il vous plait. La Grande Classe.


J'y suis restée un long moment rien que pour me réchauffer...

Suite à mon excitation à la vue du bateau hanté depuis notre arrivée, nous sommes allés nous faire peur!




L’attraction faisait TOUT le bateau. Ça a duré 30 minutes. J'ai crié. Je ne sais pas pour Y. mais il se cachait derrière moi de peur! Ah ah. Il y avait des zombies partout. Parfois il faisait nuit noir, surtout dans les couloirs. Vous voyez les couloirs étroits des sous-marins? Pareil. Et il y avait des zombies qui nous barraient le chemin. Ce qui me faisait crier, ce sont les zombies qui sortaient d'un coin sombre en nous hurlant dessus. Et comme je sursaute très facilement, je redoutais d'avancer. 

On a ensuite pris les photos de rigueur et nous voila repartis sur les Twin Cities, à 2,5 heures de route.



Et pour la route, une dernière photo de Duluth, ville très en pente. J’espère récupérer les photos de Y. car lui, il a pris des photos du centre-ville, contrairement à moi qui suis à l'Ouest de temps en temps.


Dans un prochain post, mon deuxième voyage à Duluth et la Northshore avec des photos à couper le souffle!

jeudi 24 octobre 2013

13.1

13.1 miles ou 21 km.
Je suis maintenant une semi-marathonienne. Oh yeah, je suis fière. J'ai couru mes 21 km en 2h04.
Je suis un peu déçue car je comptais vraiment le faire en dessous de 2 heures mais j'ai eu quelques petits problèmes pendant les 5 derniers kilomètres. Les pros me disent que c'est un temps plus qu'honorable pour une première fois.

Il faut dire que je suis un peu venue en amatrice. Je m'en suis vite rendu compte. J'aurais du plus m'informer.
Levée 6h15.
6h45 je pars pour me garer en ville. Des bus nous amèneront à la Minnesota State University - Mankato ou se trouve le départ. Dernier bus: 7h05. Autant vous dire qu'il n'y avait plus aucune place en ville. C’était le chaos. J'ai cru que j'allais descendre de ma voiture et dire à l’imbécile au volant que s'il faisait demi tour avec sa voiture il nous ferait tous moins chier pour sortir du parking. Y'a que les mecs pour descendre les 5 étages d'un parking en marche arrière et galérer en plus. Ah la la. J'ai donc décidé d'aller me garer directement à l’université. Aucune chance d’attraper le dernier bus.
Ce ne fut pas une si mauvaise idée car j’étais sur le parking, à 3 min a pieds de la ligne de départ à 7h15. Le départ étant à 8h00, j'avais le temps et surtout je pouvais rester au chaud dans ma voiture. Il faisait 1C dehors. J'ai jamais eu aussi froid. Je portais un t-shirt Nike running à manches courtes, un sweat à capuche de course avec des trous au bas des manches pour passer les pouces et couvrir les mains, un pantalon en lycra de course arrivant en dessous des genoux et mes chaussettes moelleuses Reebook "no show" c'est à dire dépassant à peine de mes chaussures de course. Et mon coupe-vent North Face rigide. Il est plus chaud que mon autre coupe vent North Face de style K-Way.
Autant vous dire, que j'ai attendu la dernière minute pour me débarrasser de mon coupe-vent. 7h45 je donne mon sac fourni la veille.

**** 1ere erreur de Rookie: prévoir des vêtements chauds de rechange, surtout quand on a cette température dehors. Comme une idiote, je n'ai que regardé la température en journée (11C).

Je m'avance sur la ligne de départ. Je me mets au niveau du panneau "objectif 2h00". Sur ce coup, j'ai bien estimé mes capacités.
J'avais froid!! J'ai mis ma capuche mais mes muscles se contractaient tellement j'avais froid. Heureusement, plus l'heure approchait, plus il y avait de monde et plus la chaleur de la foule aidait.
Top départ. Ça commence bien, j'ai une chanson qui motive.
Me voila partie. Je cours à un bon rythme. Je me sens bien. 5 minutes plus tard, je suis réchauffée et j’enlève ma capuche. Je me suis vite rendu compte que j'avais le runner's high des le début et il a duré 16 km. Je courais vite, je me sentais légère et en forme. Montée, descente, j’étais concentrée et à fond dans ma course. Je tapais dans la main de toutes les personnes qui sont venues nous encourager. Et ils étaient nombreux. Il y avait même des stands d'encouragement. Honnêtement, du grand show comme les Américains savent le faire. Malgré le froid glacial, le temps gris et la petite pluie de temps en temps, ils étaient à fond. Même en plein milieu de nulle part car la plupart du trajet était en pleine campagne. Incroyable. Enfants, personnes âgées, ils étaient venus en masse avec leur cloche de vache et leurs pancartes. Ah les pancartes, ce que j'ai préféré sur le parcours. Quelques unes qui m'ont fait rire:
" Il y a 4 mois ça paraissait être une bonne idée"
" Souriez si vous ne portez pas de sous-vêtements"
" Qui se soucie des ongles de doigts de pieds?"
" Tapez ici pour avoir de l’énergie"
" Vous êtes mes héros"
" Ce défilé est nul"
Etc...
Et puis tout un tas de panneaux sponsorisés par l'assurance santé du Minnesota avec des phrases courtes d'encouragement.


Il y avait aussi les stands officiels encouragement. Un des lycées de Mankato avait une grande tente avec des spotlight, de la techno à fond et leurs pom-pom girls. A notre passage, ils criaient et agitaient leur pom-poms.
Des pom-poms girls de le la Minnesota State University Mankato étaient aussi là. Une association pour aider les enfants avait une haie d'honneur d'enfants qui nous tendaient leurs mains pour qu'on tape dedans. J'ai pris soin de taper dans toutes les mains pour les remercier de leur soutien. Sincèrement, j'attendais le prochain stand avec impatience. Il y avait aussi des psys du sport de l’université qui suivaient la course à vélo et qui encourageaient les coureurs en ayant besoin. Une course de folie. Chapeau aux organisateurs.



J'ai couru tous le trajet avec les mêmes personnes. On a gardé le même rythme pendant 20 km.
Arrivée au mile 10 (16 km) mes mollets ont eu des crampes. J'avais deja un peu mal au mollet droit des le départ. Mais là, d'un coup j'avais du mal à courir.

**** 2eme erreur de Rookie: prendre des gels de vitamines et de sucre, surtout quand on ne mange que 2 tanches de pain complet le matin. J'ai manqué de "fuel" et ça n'a pas raté. Mes jambes me l'ont fait comprendre. J'ai galéré les 5 derniers kilomètres car j’étais en souffrance et mes jambes refusaient d'avancer. Au mile 12, un super beau mec qui avait couru avec moi tout le long met le turbo, se retourne, me fais un grand sourire et me dit " last mile!!". Ce dernier mile m'a paru une éternité. Malgré la foule qui m'encourageait, je n'ai même pas pu sprinter pour passer la ligne d’arrivée. Jambes bloquées.



Avec tous ces malheurs, mon temps est plus qu'honorable. La vitesse moyenne du semi-marathon était de 2h07. J'ai couru mon premier marathon plus vite que la moyenne, même en galérant sur 5 km.
J'ai passé la ligne d’arrivée soulagée et super fière de ma prouesse. Ça m'a fait tout drôle de m’arrêter. J'avais les jambes d'un pantin et mes mollets qui tiraient, tiraient!! J'ai reçu ma médaille et j'ai fait la queue pour recevoir la tonne de nourriture. Le beau gosse qui m'a encouragée pour le dernier mile m'a félicitée et m'a embrassée!! Ne vous emballez pas. Je l'ai plus revu. J'en ai conclus qu'il était pas libre et ça s'est révélé être vrai.  Sérieusement, seuls les mecs pas libres font des choses de ce genre. Ils n'ont rien à perdre et en profitent! Tous pareils :)

Là, c'est moi ;)

Bref, super fière de ma course, de ma médaille et de mon bisou sur la bouche par un beau gosse, je récupère mon sac. Je commence à avoir super froid. J'avais oublié tellement il faisait froid. J’étais si bien pendant ma course...
Je me réfugie a l’intérieur et je mange. Je me réchauffe. Il va falloir que je marche jusqu’à l’université pour récupérer ma voiture. Environ 30 min de marche. C'est rien, je viens de courir 2h, je peux marcher 30 min.

J’étais prête physiquement, au top. Je n'ai jamais été essoufflée et mon asthme est resté caché. J'avais pris soin de prendre 2 bouffées de Ventoline avant. J'ai couru 16 km fingers in the nose. Je sautais telle une gazelle!

Bref, j'ai adoré le semi-marathon. C'est loin d’être mon dernier. Ça ne fait que commencer. J'ai hâte d'en courir un autre. La prochaine fois, je serai mieux préparée. Plus d'erreur de Rookie, je connais maintenant. Et je finirai en moins de 2h00.
Et j’espère avoir mes propres supporteurs. C'est ça qui m'a rendu un peu triste. Personne pour m'attendre à la fin. Heureusement, ma colloc m'attendait et j'ai pu partager mes impressions avec elle à la maison. Mais, avoirs des proches le long de la route ou sur la ligne d’arrivée, croyez-moi c'est énorme. Les supporteurs tout le long c’était magique. Tous les coureurs sont unanimes.

Les photos de ma course dans un prochain post. Elles sont en cours de développement.